Danse la vie, et laisse la vie te danser

La vie est une danse, endiablée, rythmée, cyclique.

Contre-temps, staccato, silences et crescendo. La vie nous flatte, nous écorche, nous bouscule et nous berce. Mélopée aux accords fabuleux, elle sait se faire dramatique, délicate ou sensuelle.

Tout ce qui existe est une expression que la vie a choisi de jouer. Toi, moi, elle là-bas, iel à l’autre bout de la terre, l’arbre, le verre de terre, la méduse, le guépard, le soleil, Sagittarius A*, le gredin qui t’as grillé la prio au rond point, le moustique, le tardigrade et tant de milliards d’exemples. 
Chaque expression possède sa propre mélodie, et si tu tends l’oreille, tu t’aperçois que tu l’entends déjà.

Et toi, quel est ton morceau, quelle est ta track, ton chant, ta propre expression que la vie t’a offerte, rien qu’à toi ? T’autorises tu à la chanter, la vibrer à pleins poumons ? 

Tu es l’une des magnifiques couleurs du grand kaléidoscope vivant, tu brilles et vibres d’une façon qui t’es parfaitement unique. Alors glisse et laisse toi emporter par cette valse fabuleuse qui est non seulement la tienne, mais aussi celle de l’existence tout entière.

Apprendre à s’aimer, ce n’est pas seulement se faire un cadeau à soi-même. C’est aussi ouvrir grand les bras à la vie, à la laisser nous traverser et lui crier ou lui murmurer qu’on la remercie de tout notre cœur. Et, tel un merveilleux équilibre, lorsqu’on comprend au fond de notre être que nous sommes une expression de la vie, alors on s’accueille un peu plus et on apprend à s’aimer. Tu es une essence unique, réalisée telle que la vie l’a souhaité, parmi les multiples composants dont elle se pare. Tu bouges, tu respires, tu ris, tu pleures, tu tombes puis te relèves. Tu es un chant de la vie avec tes propres rythmes, tes propres notes.

« Oui, je touche mon bras, il est chaud. Il est… Vivant. J’entends ma respiration, sans la contrôler elle me rend… Vivant(e). Je regarde mes empreintes digitales. C’est incroyable de se dire qu’elles me sont parfaitement propres. Mais oui alors, je suis un morceau de vie ! »

On danse, constamment, sur nos propres accords. La musique joue toujours et la magie opère quand on se laisse aller sensuellement sur ces arpèges infinis. On apprend à se connaitre lorsque on écoute consciemment l’enchainement des notes. On peut alors s’accorder harmonieusement avec la danse des autres expressions de vie que l’on croise sur le dancefloor de notre existence.

Je pourrai palabrer infiniment sur ces analogies musicales que me dicte mon chant intérieur. Cette douce métaphore qui pour moi fait tellement de sens. Mais je ne veux pas créer d’interférence, je vous laisse donc à l’écoute et à la composition de la vie qui vous anime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s